Banque d’images  - Photos Droits Gérés - Photos Libres de DroitsPhotononstop

J'ai besoin d'un renseignement, d'un devis
Rappelez-moi maintenant

Nos autres sites :

Reportages

Voyage en terre d’Islande

Voyage en terre d’Islande
Giovanni Simeone

Sri Lanka : Tea Factory

Sri Lanka : Tea Factory
Richard Taylor

Kenya : le Manoir aux Girafes

Kenya : le Manoir aux Girafes
Stéphane Francès

SCARIFICAT

SCARIFICAT
François Gilson

Lacs et légendes

Lacs et légendes
Tommaso Ausili

Haut en couleur !

Haut en couleur !
Colin Dutton

Métro de l’Art

Métro de l’Art
Luca Da Ros

Aventure tropicale !

Aventure tropicale !
Giovanni Simeone

VIVA Montevideo !

VIVA Montevideo !
Aldo Pavan

Albanie A.O.C.

Albanie A.O.C.
Roberto Giussani

Expérience tropicale

Expérience tropicale
Giovanni Simeone

Le fantôme de Tito

Le fantôme de Tito
Colin Dutton

Le Pain

Le Pain
Véronique Leplat

Fruits bénis en Calabre

Fruits bénis en Calabre
Arcangelo Piai

Chine > Sichuan

Chine > Sichuan
Giovanni Simeone

Métro

Métro
Paolo Giocoso

Retrouvez ici les reportages disponibles à la vente.
Contactez Martine Delagoutte pour en connaître les tarifs.

VIVA Montevideo !

Photos : Aldo Pavan

Reportage

VIVA Montevideo !

La prospérité est de retour en Uruguay ! Située au Sud du Brésil et séparée de l’Argentine par le fleuve Uruguay, la « République orientale de l’Uruguay » semble enfin émerger d'une succession de crises politiques, économiques et sociales. Montevideo, capitale du pays depuis 1828, présente le visage de ce renouveau sous un jour très rétro !

Lire la suite

Sous la présidence de José Batlle y Ordóñez, l'Uruguay connut une période glorieuse qui lui valut le surnom de « Suisse de l'Amérique ». Durement touché par la crise de 1929, le pays dut ensuite attendre 1950 pour renouer avec la croissance économique. Mais à partir de 1959, l'Uruguay est de nouveau frappé par une crise économique, sociale, puis politique... terrain propice aux coups d'Etat, la dictature militaire de Juan María Bordaberry s'installe en 1973. Le retour progressif à la démocratie, dans les années 80, favorise les échanges avec les pays voisins, réunis pour former le Mercosur. Un souffle d'espoir renaît, depuis, en Uruguay...

« San Felipe y Santiago de Montevideo », de son nom original, est la figure emblématique de cette renaissance. Signifiant « Monte vide eu » (« Je vois une montagne ») pour les Portugais, et « Monte VI De Este a Oeste » (« Le sixième mont d'Est en Ouest ») pour les Espagnols, l'étymologie de Montevideo reste un mystère. C’est au cœur de la ville, qu’il faudra chercher les effluves de son histoire…

Ville Sud-américaine émergeante, Montevideo a su, plus que toutes autres, s’ouvrir à la croissance tout en maintenant son atmosphère si singulièrement rétro. Les vieilles voitures américaines rutilent à nouveau dans les rues de la « Ciudad Vieja » (« Vieille Ville »), investie par les bars chics et les magasins « tendance » d’inspiration italienne. La majorité des Uruguayens descendant d’Européens arrivés au XIXe siècle (principalement originaires d’Espagne et d’Italie), il n’est pas surprenant que l’architecture, les vieux marchés et les places de la capitale rappellent l’Italie méridionale. Les musées, les bâtiments historiques et les beaux palais resplendissent comme à l’âge d’or des années Batlle, laissant la ville exprimer le folklore de ses racines. Un atout pour cette capitale qui dépend essentiellement du tourisme !

Réduire l'article