Banque d’images  - Photos Droits Gérés - Photos Libres de DroitsPhotononstop

J'ai besoin d'un renseignement, d'un devis
Rappelez-moi maintenant

Nos autres sites :

Reportages

Voyage en terre d’Islande

Voyage en terre d’Islande
Giovanni Simeone

Sri Lanka : Tea Factory

Sri Lanka : Tea Factory
Richard Taylor

Kenya : le Manoir aux Girafes

Kenya : le Manoir aux Girafes
Stéphane Francès

SCARIFICAT

SCARIFICAT
François Gilson

Lacs et légendes

Lacs et légendes
Tommaso Ausili

Haut en couleur !

Haut en couleur !
Colin Dutton

Métro de l’Art

Métro de l’Art
Luca Da Ros

Aventure tropicale !

Aventure tropicale !
Giovanni Simeone

VIVA Montevideo !

VIVA Montevideo !
Aldo Pavan

Albanie A.O.C.

Albanie A.O.C.
Roberto Giussani

Expérience tropicale

Expérience tropicale
Giovanni Simeone

Le fantôme de Tito

Le fantôme de Tito
Colin Dutton

Le Pain

Le Pain
Véronique Leplat

Fruits bénis en Calabre

Fruits bénis en Calabre
Arcangelo Piai

Chine > Sichuan

Chine > Sichuan
Giovanni Simeone

Métro

Métro
Paolo Giocoso

Retrouvez ici les reportages disponibles à la vente.
Contactez Martine Delagoutte pour en connaître les tarifs.

Madrid : parcours culturel à l’espagnol

Photos : Sandra Raccanello

Reportage

Madrid : parcours culturel à l’espagnol

Envie de découvrir Madrid non pas comme un touriste mais comme un vrai madrilène, et de façon à la fois économique et écologique ? Sautez dans le bus 27 et laissez vous guider le long des artères les plus célèbres de la capitale pour un parcours culturel au cœur même de la ville.

Lire la suite

Le bus 27 débute son parcours Place de la Castille, au pied des deux tours Kio, deux célèbres gratte-ciels dont les 114 mètres d’acier gris égratignent le bleu limpide du ciel madrilène. Ces deux tours de 26 étages, inclinées l’une vers l’autre, forment la Porte de l’Europe, point de départ de notre bus. Celui-ci démarre son trajet en remontant « Paseo de la Castellana », une célèbre avenue de Madrid où se trouve le stade Santiago Barnabeu, bien connu des amoureux de football du monde entier. Non loin du stade, c’est le quartier de l’ « Azca », le quartier des affaires où sont concentrés la plupart des bureaux et immeubles financiers, comme la « Torre Picasso ». Les larges avenues tranchent avec l’imbroglio des petites rues qui forment les autres quartiers du centre de Madrid. Ici, les immeubles résidentiels de haut standing alternent avec les magasins de luxe et les bureaux huppés. Les madrilènes les plus élégants et une population de businessmen pressés évoluent dans une agitation de ruche qui ne prend fin qu’à la tombée de la nuit. Après « Paseo de Recoletos », le bus poursuit jusqu’à la « Plaza de la Cibeles » où se trouve l’imposant édifice de la « Banco de España » et le majestueux « Palacio de Telecomunicaciones », siège de la Poste datant de 1919. Puis, la dernière partie de notre trajet nous emmène sur « Paseo del Prado », un itinéraire obligé pour tous les amoureux de l’art…

Le « Paseo del Prado » est la rue la plus célèbre de Madrid et assurément l’un des lieux de promenades préférés des madrilènes. Trois des plus grands musées du monde se trouvent à moins de 10 minutes à pied les uns des autres : le musée del Prado, qui contient une des plus grandes collections d’œuvres d’art de la planète avec notamment les œuvres de Goya et Velasquez, puis le musée Thyssen-Bornemisza qui tient son nom de la famille qui a réuni la collection d’œuvres exposées permettant de découvrir sept siècles de peintures européennes, et enfin, un peu plus loin, le musée Reina Sofia, où l’on peut admirer Guernica, de Pablo Picasso. Dans ce quartier, connu comme le triangle d’or de l’art, se trouve également un nouvel immeuble multiculturel, le Caixaforum, achevé en 2008. Cet exemple d’architecture moderne a été conçu comme un espace vivant dédié à l’art ancien, moderne, contemporain, à la musique, à la poésie et à l’art multimédia. Il est le dernier né parmi les innombrables bijoux artistiques que renferme la capitale madrilène et qui font d’elle, un écrin de l’art intemporel.

Réduire l'article