Banque d’images  - Photos Droits Gérés - Photos Libres de DroitsPhotononstop

J'ai besoin d'un renseignement, d'un devis
Rappelez-moi maintenant

Nos autres sites :

Reportages

Voyage en terre d’Islande

Voyage en terre d’Islande
Giovanni Simeone

Sri Lanka : Tea Factory

Sri Lanka : Tea Factory
Richard Taylor

Kenya : le Manoir aux Girafes

Kenya : le Manoir aux Girafes
Stéphane Francès

SCARIFICAT

SCARIFICAT
François Gilson

Lacs et légendes

Lacs et légendes
Tommaso Ausili

Haut en couleur !

Haut en couleur !
Colin Dutton

Métro de l’Art

Métro de l’Art
Luca Da Ros

Aventure tropicale !

Aventure tropicale !
Giovanni Simeone

VIVA Montevideo !

VIVA Montevideo !
Aldo Pavan

Albanie A.O.C.

Albanie A.O.C.
Roberto Giussani

Expérience tropicale

Expérience tropicale
Giovanni Simeone

Le fantôme de Tito

Le fantôme de Tito
Colin Dutton

Le Pain

Le Pain
Véronique Leplat

Fruits bénis en Calabre

Fruits bénis en Calabre
Arcangelo Piai

Chine > Sichuan

Chine > Sichuan
Giovanni Simeone

Métro

Métro
Paolo Giocoso

Retrouvez ici les reportages disponibles à la vente.
Contactez Martine Delagoutte pour en connaître les tarifs.

Les demi femmes du Pakistan

Photos : Bruno Morandi

Reportage

Les demi femmes du Pakistan

République islamique fondée le 14 août 1947, le Pakistan entretient depuis sa création des relations tendues avec l'Inde, notamment en raison du partage du territoire du Cachemire. Pourtant, les similitudes entre ces deux pays sont nombreuses : l’étendue du phénomène d’hermaphrodisme, qui désigne un individu morphologiquement mâle et femelle, en est une. Cas extrêmement rares en Europe, ces personnes sont considérées au Pakistan comme ayant été touchées par Dieu. Récit d’une certaine anomalie sexuelle devenue culte dans une partie de l’Asie...

Lire la suite

Personnage de la mythologie grecque, Hermaphrodite était le fils d'Hermès et d'Aphrodite. Héritant de la beauté de ses deux parents, il séduisit malgré lui la naïade Salmacis, alors qu’il se baignait dans un lac de Carie. Repoussée par l’adolescent, Salmacis supplia les dieux de les unir pour toujours. Son vœu fut exaucé : ils ne formèrent plus qu’un seul être, bisexué, à la fois mâle et femelle. Par extension, son nom désigne aujourd’hui, les hommes et les femmes présentant les caractéristiques des deux sexes. Le corps médical distingue le « vrai » hermaphrodisme (lorsque la personne est dotée de chromosomes sexuels variables), du « pseudo » hermaphrodisme (un individu génétiquement homme mais avec une apparence et des organes génitaux externes féminins, et inversement pour l’hermaphrodite féminin).

Au Pakistan, les pseudo-hermaphrodites sont appelées « Hijra » ou « Khusra » et ont pour principale fonction sociale de conjurer le mauvais sort. Représentants d’une caste inspirant Respect et Méfiance, les Hijras vivent par groupe de 3 à 5 personnes sous l’autorité d’un guru appelé « Mama ». Les enfants issus d’une famille pauvre naissant avec une déformation génitale, sont souvent confiés dès leur plus jeune âge aux Hijras, qui font pression sur les parents pour obtenir leur garde. Cependant l'énorme majorité des Hijras ne sont pas des pseudo-hermaphrodites, mais des hommes qui ont été émasculés dans leur enfance ou leur adolescence. Certains d'entre eux suivent ensuite une hormonothérapie pour accentuer leur féminité.

Le rôle traditionnel des Hijras est de chanter, de danser pour rendre les gens heureux. Leur castration étant le symbole de la Fertilité chez les Hindous, les Hijras participent, contre rémunération, aux fêtes de mariages ou de naissance pour éloigner le « mauvais œil ». A l’anniversaire de la mort de nombreux saints musulmans, des discothèques à ciel ouvert se forment pour exhiber des groupes de 30 à 40 Hijras dansant au son de musiques de films. Pourtant, malgré un statut de semi divinité, une grande partie des Hijras vit actuellement de la prostitution.

Réduire l'article